Aller à la navigation Aller au contenu

Home

Yes Mccan récite les premiers chapitres du Dao de jing, de Lao Tseu

  • Vidéo
  • Art et Société
  • PHI
Par  PHI

Poésie et thé

Dans cette série vidéo inédite produite et créée par PHI, des artistes se prêtent sans censure au jeu des rimes et des sonorités pour nous servir un moment d'introspection.

Oui, c'est bien au «Yes we can» de Barack Obama qu'on doit le nom d'artiste du rappeur Jean-François Ruel, qui s'est illustré dix ans au sein des Dead Obies avant de faire carrière solo et de tourner sa première série télé comme acteur, la triomphante Fugueuse. Rebelle intello du rap queb se nourrissant compulsivement d'art et de littérature, Yes Mccan s'est mis à la méditation pour soulager des problèmes de santé. Il nous propose une lecture transcendante du Dao de jing de Lao Tseu, sage chinois du VIe siècle av. J-C qui aurait fondé le taoïsme, rien de moins.

« Empêtré dans le désir on ne témoigne que des manifestations »
Lao Tseu | Extrait récité par Yes Mccan

Contenus reliés

Explorer

Tout explorer Tout explorer