Aller à la navigation Aller au contenu

Centre

PHI Event Centre Eveildeslangues COVER

L'éveil des langues : L'avenir des langues en péril

  • Discussion
  • Médiation culturelle
  • Communauté
Voir l'addresse sur Google Map

Centre PHI Espace A
315, rue Saint-Paul Ouest
Montréal, Québec, H2Y 2A3

Portes: 18h
Discussion: 18h30

Admission générale: 20 $
Admission étudiant: 15 $

Taxes et frais non inclus

Veuillez noter que la discussion se déroulera en anglais.

Une table ronde sur les réalités auxquelles sont confrontées les langues autochtones dans le monde aujourd'hui.

On estime que 1 500 langues du monde risquent de disparaître d'ici la fin du XXIe siècle, ce qui représente un cinquième des langues reconnues. Afin de sensibiliser et de mobiliser des ressources pour la préservation des langues autochtones, les Nations Unies ont désigné la période 2022-2032 comme étant la Décennie internationale des langues autochtones. Kusunda (2021), actuellement exposée au Centre PHI, est une expérience de réalité virtuelle de Felix Gaedtke et Gayatri Parameswaran qui explore les efforts déployés pour faire revivre la langue kusunda au Népal. Cette table ronde abordera les réalités auxquelles sont confrontées les langues autochtones dans le monde aujourd'hui. Les intervenant.e.s réfléchiront aux rôles que jouent les artistes, les écrivain.e.s, les journalistes et la technologie pour assurer la survie et la revitalisation de ces langues et des cultures qu'elles véhiculent.

OFFRE SPÉCIALE

Les détenteurs de billets pour ce panel bénéficieront automatiquement d'un rabais pour visiter l'exposition Horizons VR au Centre PHI, où ils pourront découvrir Kusunda.

PHI Event Horizons VR COVER
Expérience Immersion

Offre du Temps des Fêtes

Horizons VR

30 juin 5 mars

Une sélection spéciale d’œuvres VR primées qui vous plongeront dans quatre mondes distincts partageant des histoires uniques et puissantes

Mojeanne Behzadi 

Mojeanne Behzadi est une commissaire et poétesse basée à Tiohtià:ke/Mooniyang/Montréal. Elle est présentement la directrice de Art Speaks, une série internationale de conférences en art contemporain et la conservatrice de la recherche et des programmes à Artexte. Détentrice d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université Concordia, Mojeanne travaille aussi comme commissaire indépendante sur de nombreux projets. Elle a récemment conçu et animé le balado Trajectoires pour le Musée des beaux-arts de Montréal et commissariée l’exposition Amour débordant à la Galerie d’art Stewart Hall à Pointe-Claire en 2021. Ses recherches actuelles en tant que commissaire s’articulent autour du thème de l’amour comme outil radical de résistance, de mobilisation et de transformation sociale.

PHI Event Centre Disappearing Languages Mojeanne

Gayatri Parameswaran
Co-directrice de Kusunda

Gayatri Parameswaran est une scénariste, réalisatrice et productrice d'œuvres immersives plusieurs fois primées. Elle a grandi en Inde et est actuellement basée à Berlin, où elle a cofondé NowHere Media, un studio de narration qui aborde les questions contemporaines sous un angle critique. Gayatri travaille à l'intersection de la narration, de la technologie et du changement social. Son travail a été exposé au Festival international du film de Venise, au Festival du film de Tribeca, à SXSW, à l'IDFA, au Festival de Cannes, aux Nations Unies et ailleurs. Elle fait partie de l'équipe New Frontier de Sundance, a remporté le prix Tribeca Storyscapes du meilleur film immersif, le prix SXSW de la meilleure utilisation des arts immersifs et le prix Lumière du meilleur documentaire VR, entre autres récompenses. Gayatri est chargée de cours à la Freie Universität (FU) de Berlin, à la Hochschule für Medien, Kommunikation und Wirtschaft (HMKW) de Berlin, à la Filmakademie Baden-Württemberg et à la Züricher Hochschule der Kunst (ZHdK). Elle est boursière Erasmus Mundus en reportage sur la guerre et les conflits et ancienne boursière de la Chancellerie allemande.

PHI Event Centre Disappearing Languages Gayatri

Joséphine Bacon
Poète innu

Poète, réalisatrice, documentariste, parolière, traductrice, conteuse et enseignante Innu-Aimun, Joséphine Bacon est une innue originaire de Pessamit. Elle est une auteure phare du Québec de renommée internationale et une grande ambassadrice de la culture des Premières Nations au Québec et à l’étranger. Très engagée sur la scène littéraire et artistique autochtone, elle inspire aux jeunes générations la fierté d'être autochtone et la volonté de défendre leur langue et leur culture. Traductrice-interprète et enseignante depuis 40 ans de l’innu-aimun (la langue innue), Joséphine Bacon a voué sa vie à l'écoute et à la transmission du savoir des aînés. Elle écrit en parcourant les kilomètres de sa mémoire où sont enregistrés les récits des ancêtres à qui elle servait d’interprète. En enrichissant la littérature d’œuvres écrites en innue et transposées en français, elle signe une nouvelle page de la poésie québécoise tout en contribuant à pérenniser la langue innue.

La poésie de Joséphine est actuellement exposée à l'extérieur du Centre PHI dans le cadre de Route d'eau, une installation multimédia interactive sans frais qui est visible depuis les fenêtres extérieures du bâtiment sur la rue Saint-Pierre.

PHI Event Centre Disappearing Languages Josephine Credit melanie crete
Photo: Melanie Crete

Léuli Eshrāghi
Artiste et commissaire d'exposition privilégiant les arts visuels autochtones et diasporiques asiatiques

Léuli Eshrāghi, une personne née en pays yuwi active aux Samoa, en Australie et au Canada, d’ascendance samoane, persane, cantonaise, travaille à la lisière de diverses formes de création. Iel s’interpose entre les territoires visuels afin de privilégier la visualité internationale autochtone et diasporique asiatique, les langues sensuelles et parlées, et les pratiques cérémonielles-politiques. Iel est Chercheur·e commissaire au Musée d’art de l’Université du Queensland, Brisbane, et Commissaire de la TarraWarra Biennial 2023: ua usiusi faʻavaʻasavili au TarraWarra Museum of Art, Healesville.

PHI Event Centre Disappearing Voices Leuli credit Alireza Shojaian
Photo: Alireza Shojaian

Jeremy Dutcher
Interprète, compositeur, activiste et musicologue

Interprète, compositeur, activiste, musicologue. Tous ces rôles font partie intégrante dans l’art et le mode de vie de Jeremy Dutcher. Sa musique, elle aussi, transcende les frontières: elle est résolument ludique dans son incorporation d'influences classiques, pleine de respect pour les chants traditionnels de ses origines, et pleine de l'urgence des luttes de résistance modernes.

Membre de la Première Nation de Tobique au Nouveau-Brunswick, Jeremy a d'abord fait des études en musique à Halifax avant de travailler dans les archives du Musée canadien de l'histoire, transcrivant minutieusement des chansons Wolastoq à partir de cylindres de cire de 1907. «Je n’avais jamais entendues bon nombre de ces chansons auparavant, car notre tradition musicale sur la côte Est a ete supprimée par la loi sur les Indiens du gouvernement canadien.» Jeremy a entendu des voix ancestrales porter des chansons et des histoires oubliées qui avaient été enlevées aux Wolastoqiyik il y a des générations.

En écoutant chacun des enregistrements, il a senti ses propres impulsions musicales émerger du plus profond de lui-même. Les longues journées passées aux archives se sont transformées en longues nuits au piano, à explorer des mélodies et des paroles, en dialogue profond avec les voix de ses ancêtres. Ces compositions «collaboratives», rassemblées sur son premier disque Wolastoqiyik Lintuwakonawa, ne ressemblent à rien d’autre. De délicates et sublimes mélodies vocales retentissent sur des lignes de piano qui traversent en cascade une gamme vibrante d'émotions. L'angoisse et la joie du passé font irruption avec ferveur dans le présent grâce à l'approche audacieuse de Jeremy en matière de composition, ainsi qu’aux performances brutes et affectives mises en valeur par ses techniques de ténor exceptionnelles.

«Je fais ce travail parce qu'il ne reste qu'une centaine de locuteurs de Wolastoqey», dit-il. «Il est crucial pour nous de nous assurer que nous utilisons notre langue et que nous la transmettons à la prochaine génération. Si vous perdez la langue, vous ne perdez pas seulement des mots; vous perdez toute une façon de voir et d’expérimenter le monde d'un point de vue distinctement autochtone.»

PHI Event Centre Eveildeslangues Jeremy Dutcher credit Vanessa Heins
Photo: Vanessa Heins

Présenté par

Plus d'événements

PHI Event Horizons VR COVER
Expérience Immersion

Offre du Temps des Fêtes

Horizons VR

30 juin 5 mars

Une sélection spéciale d’œuvres VR primées qui vous plongeront dans quatre mondes distincts partageant des histoires uniques et puissantes

EVENT Place Des Arts As Water Falls Daniel Iregui Bracknell COVER
Installation Immersion

À la Place Des Arts

As Water Falls ↗

15 sept. 5 janv.

As Water Falls est une chute d’eau virtuelle interactive qui vise à explorer différents aspects de l’eau et ses concepts métaphoriques. L'entrée est gratuite

PHI Event Lamaisondesmurmures COVE Rv2 Dominique Lafond
Installation Art public

Extérieur

La maison des murmures

20 sept. 15 janv.

La maison des murmures est un projet d'activation publique où la lumière et le son mettent en valeur et célèbrent les éléments architecturaux historiques de ce site spécial

PHI Event Centre Derniereminute COVE Rv2
Expérience Immersion

Offre du Temps des Fêtes

Dernière minute

9 nov. 5 mars

Une installation immersive qui vous transportera dans un voyage symbolique explorant le concept d’une minute étirée dans le temps