Aller à la navigation Aller au contenu

Centre

PHI Event Centre Kee Avil credit Fatine Violette Sabiri COVE Rv2
Photo: Fatine-Violette Sabiri

Kee Avil

  • Performance
  • Spectacle-lancement
  • Musique
Voir l'addresse sur Google Map

Centre PHI Espace 1
407, rue Saint-Pierre
Montréal, Québec, H2Y 2M3

Horaire du spectacle-lancement
Portes: 19h
Musique: 20h

Tous âges

Prix à l'avance: 21,75 $
Prix jour de l'événement: 26,75 $

*Frais inclus, taxes non incluses

La productrice montréalaise combine guitare, voix et production électronique sur les pièces de son nouvel album, Spine.

Première partie: Nadège Grebmeier Forget

Kee Avil

La productrice montréalaise Kee Avil combine guitare, voix et production électronique pour créer des chansons déconstruites, influencées par un amalgame distinctif de sensibilités post-industrielles, avant-pop, glitch, minimalistes et folk expérimentales. Attirant l'attention du label montréalaise Constellation, Kee Avil a fait paraître un premier album officiel, Crease, via celui-ci en 2022, recueillant de nombreux éloges ainsi qu’une nomination aux Juno Awards. The Quietus a qualifié Crease de « début étonnant » et il a été sélectionné par Bandcamp parmi leurs Albums Of The Year: « Un premier album d'une créativité diabolique rempli de terreurs uniques et douces ». Kee Avil a joué à plusieurs reprises en configurations solo et en duo, se produisant à des événements d’envergure tels que Ruhrtriennale, Le Guess Who?, et le Festival de jazz de Vancouver, pour ne nommer que ceux-ci.

Sur Spine, son deuxième album, Kee Avil dépouille ses compositions lourdement texturées, ouvrant la voie à un son beaucoup plus brut. Ce qui en ressort? Une musique urgente reflétant la précarité de la vie moderne, ainsi qu’un mélange dérangeant d'interactions électroniques et réelles qui sont devenues la trame de nos expériences quotidiennes. Il y a une somnambulance hypnotique à tout cela, utilisant la répétition et la fragmentation de phrases mélodiques entrelacées avec une électronique délicate pour créer des passages musicaux véritablement curieux et persistants. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un album conceptuel, les thèmes du passage du temps, du souvenir et de la décomposition sont présents sur de nombreuses pièces. Dans un cadre minimaliste, la juxtaposition de la beauté et de l'inconfort, incarnant la clé du son de Kee Avil, est mise en perspective avec apaisement.

À propos de
Nadège Grebmeier Forget

Nadège Grebmeier Forget

Nadège Grebmeier Forget, artiste interdisciplinaire basée à Montréal, évolue dans le milieu des arts visuels et des arts de la scène. Elle s'est distinguée par la manipulation performative de son image, puisant ses influences dans le vocabulaire des féminismes, son propre corps et sa psyché personnelle agissant comme des médiums d'observation, de recherche et de transformation. Avec de nombreux festivals, expositions, résidences et conférences à son actif à travers le Canada, les États-Unis et l'Europe, elle est plus connue pour ses performances de longue durée, en direct, en streaming et en privé, qui remettent en question le travail de création et de devenir; y compris les façons dont la performance (de soi ou d'art) peuvent être documentées, montrées, diffusées ou exposées. Elle est la première artiste de performance à recevoir le Prix Pierre-Ayot (2019) de la Ville de Montréal, décerné en partenariat avec l'Association des galeries d'art contemporain (AGAC).

Son travail est actuellement présenté dans le cadre de l'exposition collective privat au Basement Raum Für Kunst Berlin (Allemagne). Un entretien avec Allana Thain sur son approche de la scénographie en direct et de l'occupation de l'écran comme miroir en mouvement sera publié dans LO : TECH : POP : CULT : Screendance Remixed chez Routledge (Angleterre, Royaume-Uni).

Vous pouvez également découvrir son travail via ce profil d'artiste produit par la Fondation PHI à l'occasion de son projet d'engagement public, I WILL NEVER FINISH REMOVING ALL THESE FACES. (RÉFLEXION GUIDÉE).

  • Présenté par


    PHI



  • En collaboration avec

    Constellation Records

Plus d'événements

Marc Quinn The Selfish Gene 2007 a3 1

Fondation

Marc Quinn

5 octobre 6 janvier 2008

Réunissant plus de quarante œuvres récentes, l’exposition inaugurale de DHC/ART consacrée à l’artiste conceptuel Marc Quinn est la plus importante organisée à ce jour en Amérique du Nord et la première exposition individuelle de l’artiste au Canada

Exposition Art contemporain
Re enactments feature

Fondation

Re-constitutions

22 février 25 mai 2008

Six artistes présentent ici des œuvres qui, chacune à leur manière, remettent en scène des films, des spectacles médiatiques, des éléments puisés dans la culture populaire et, dans un cas particulier, des moments privés tirés du quotidien

Exposition Art contemporain
Nicole WILLIS L

Fondation

Sophie Calle: Prenez soin de vous

4 juillet 19 octobre 2008

Ce projet poétique, et souvent touchant, nous interpelle tous sur la relation que nous entretenons avec notre bien-aimé

Exposition Art contemporain
Gesture 01

Fondation

Christian Marclay: Replay

30 novembre 29 mars 2009

L’exposition de cet artiste de réputation internationale rassemble plusieurs œuvres vidéo spectaculaires, projetées à grande échelle et accompagnées de bandes sonores saisissantes

Exposition Art contemporain
16 Shalechet Red In Circle

Fondation

Michal Rovner: Particules de réalité

21 mai 27 septembre 2009

DHC/ART est heureuse de présenter Particules de réalité, première exposition personnelle au Canada de la célèbre artiste israélienne Michal Rovner, qui partage son temps entre New York et une ferme en Israël

Exposition Art contemporain
Survivre feature

Fondation

Survivre au temps

16 octobre 22 novembre 2009

L’exposition inaugurale de Session DHC, Survivre au temps, réunit une sélection de documents relatifs à l’œuvre One Year Performances du célèbre performeur taiwano-américain Tehching Hsieh et les films du jeune artiste néerlandais Guido van der Werve

Exposition Art contemporain
Ahtila couverture

Fondation

Eija-Liisa Ahtila: Int. Scène-Jour

29 janvier 9 mai 2010

Les installations filmiques d’Eija-Liisa Ahtila jouent avec l’idée de narration, créant des fables extraordinaires à partir d’expériences humaines ordinaires

Exposition Art contemporain
2007 For Chicago 001

Fondation

Jenny Holzer

30 juin 14 novembre 2010

Depuis plus de trente ans, l’œuvre de Jenny Holzer apparie texte et installation en vue de scruter des réalités personnelles et sociales

Exposition Art contemporain