Aller à la navigation Aller au contenu

Fondation

Bar 2 Widescreen
Illustration: Chiladen

Communiquer le partage par la rencontre

  • Article
  • Fondation PHI
Par  Kim Johnson  &  Prakash Krishnan

Thème: rencontre

La convivialité se définit par divers rapports positifs entre personnes en société. L’idée d’échanger des astuces, de partager des anecdotes ou de raconter des souvenirs personnels, en compagnie de parfait·e·s étranger·ère·s peut paraître un peu farfelue aux premiers abords… Et pourtant! Dans son installation aux allures théâtrales, sous la lumière tamisée d’un décor rétro, l’œuvre untitled 2017 (skip the bruising…) (2017) de l’artiste Rirkrit Tiravanija nous y incite naturellement.

En tant qu’éducateur·trices à la Fondation PHI, nous nous efforçons d’établir un climat de bienveillance où nos participant·e·s sont libres d’apprendre de façon intuitive, par le biais de la conversation. 

Afin de communiquer l’esprit de partage chaleureux qui émane de ce lieu excentrique, nous avons répondu à quelques questions provenant d’un jeu de discussion que nous proposons à nos visiteur·euse·s, dans le contexte de nos visites guidées pour les groupes. 

Nos échanges sont inspirés par l’authenticité des relations humaines mises de l’avant dans l’œuvre cinématographique que Tiravanija présente dans l’espace-bar de l’exposition JOUEZ/PLAY. L’artiste met l’accent sur l’importance des interactions entre les personnages de l’histoire en nous plaçant au cœur d’une des scènes clés du film. À l’image de la candeur des comédiens lors du tournage, nous nous livrons à un dialogue ponctué d’interrogations.

Quel est le meilleur cadeau que tu aies reçu?

Kim Johnson

Prakash Krishnan: C’est un livre – Useless Magic de Florence Welch. Bien qu’elle soit l’une de mes artistes musicales préférées (elle est la chanteuse du groupe Florence and the Machine, que j’ai vu en concert de nombreuses fois), je ne savais pas qu’elle avait écrit ce livre. Ce fut un cadeau inattendu et très apprécié qui m’a été offert par quelqu'un de ma famille. Cette attention m’a démontré que, même si nous vivons séparément, iel m’aime et tient à moi et a pris le temps d’effectuer des recherches autour de mes centres d’intérêt…

KJ: J’adore Florence and the Machine, quel beau cadeau symbolique!

Qu’est-ce qui t’enthousiasme le plus en ce moment?

Prakash Krishnan

KJ: Bonne question… Je suis normalement très réservée lorsqu’il s’agit de parler de mes plans pour le futur, puisque tout peut changer si rapidement! Je dirais que ce qui m’emballe le plus à court terme est l’idée de passer du temps de qualité durant les vacances des Fêtes avec les personnes que j’aime le plus et surtout avec mon chiot Pickle !

PK: Ahh, Pickle! Il est vraiment trop mignon. J’ai hâte de le voir en personne. Il faut que tu l’amènes à la Fondation PHI un de ces jours : les chiens sont les bienvenus!

Y a-t-il quelque chose que tu aimerais faire, mais qui t’effraie trop pour que tu tentes ta chance?

Kim Johnson

PK: En tant que bélier, je suis connu pour être assez courageux. J’aime les sensations fortes et j’ai déjà pratiqué des activités « épeurantes » comme du saut en parachute. Cependant, j’ai toujours eu l’envie de boucler mes valises et de partir à l’étranger… mais j’ai peur des conséquences de laisser derrière moi tou·te·s mes ami·e·s, ma famille, mes collègues et les possibilités que j’ai développées ici.

KJ: Je comprends ce sentiment, le désir de nouveauté est souvent teinté d’une certaine ambiguïté. Je crois que les liens sincères que tu as tissés ici, à Montréal, perdureront peu importe ta situation géographique.

Qu’est-ce qui est important pour toi en ce moment?

Kim Johnson

PK: Ce sont mes relations qui me permettent de garder les pieds sur terre et qui me sécurisent. Comme je vis assez loin de ma famille biologique, continuer à entretenir et à prendre soin de mes relations avec la famille et la communauté que j’ai choisies ici, à Montréal, est ma principale priorité en ce moment.

KJ: Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis. J’ai la chance d’avoir mes parents près de moi, mais, en tant qu’enfant unique, les amitiés sincères ont une grande signification pour moi, et je considère mes ami·e·s proches comme mes frères et sœurs.

Skip bruising rencontre
Vue d’installation, Rirkrit Tiravanija: JOUEZ/PLAY, 2023-2024, Fondation PHI. untitled 2017 (skip the bruising of the eskimos to the exquisite words vs if I give you a penny you can give me a pair of scissors), 2017 © Fondation PHI pour l’art contemporain, photo: Richard-Max Tremblay

Revenons un moment au lieu qui accueille nos conversations avec les groupes de visiteur·euse·s. L’œuvre présentée à la Fondation PHI intitulée untitled 2017 (skip the bruising…) (2017) est en fait le décor d’un bar qui se trouve dans un film tourné par Rirkrit Tiravanija. Réalisé avec une équipe composée d’artistes et d’amis, le film s’inspire du film de 1974, Ali: Fear Eats the Soul.

Ce long métrage est réalisé par Rainer Werner Fassbinder, un cinéaste allemand, que Tiravanija découvre lors d’un voyage à Cologne. Ce dernier a eu un impact déterminant sur l’artiste d’origine thaïlandaise. Comme Fassbinder, Tiravanija choisit souvent d’accorder des rôles à ses ami·e·s et aux personnes proches de lui.

Les deux films portent sur le thème de l’appartenance dans un contexte inquiétant et hostile, mettant à l’avant-plan le rôle décisif et chavirant que peuvent avoir les relations interpersonnelles dans nos vies. C’est ce qu’on constate dans la relation d’Ali et d’Emmi, les deux personnages principaux de l’histoire, lorsqu’ils font face à l’oppression et au racisme de leurs proches.

Karl homquist
Karl Holmquist est un artiste suédois. C’est un collaborateur de longue date de Rirkrit Tiravanija. Il interprète le rôle de Emmi dans le film untitled 2017 (skip the bruising…) (2017). Il a aussi apparu dans l’œuvre untitled 2014 (KH reads) (2014) comme le démontre cette photo prise lors du tournage.

Pour conclure notre discussion, j’aimerais te poser une dernière question à laquelle je répondrai aussi: quel film écoutes-tu encore et encore?

Prakash Krishnan

KJ: Mr. Bean’s Holiday. J’adore ce film parce que c’est de l’humour enfantin et attendrissant. Le personnage principal, Mr Bean s’exprime principalement par des gestes et des expressions faciales, ce qui fait en sorte que mon père anglophone et mon conjoint francophone rient des mêmes blagues au même moment lorsqu’on regarde le film en famille. Je trouve que c’est un merveilleux moment de partage. Le rire est réellement une langue internationale! Et toi, Prakash?

PK: Le film que j’ai vu le plus souvent et dont je ne me lasse pas est Le voyage de Chihiro… Je ne saurais te dire le nombre de fois où je l’ai regardé depuis sa sortie. Je trouve tous les aspects de ce film d’une incroyable beauté : l’histoire, les thèmes, les personnages emblématiques, le style d’animation, la musique… c’est un film parfait à mes yeux. Lorsque je me sens mélancolique, c’est le film qui me réconforte le plus et qui me fait toujours du bien.

KJ: Oh oui, c’est un chef-d’œuvre d’animation! Certains films ont ce pouvoir un peu magique de nous connecter à nos sentiments et aux autres.

Ainsi, ce qui nous a particulièrement marqué·e·s lors de nos visites et de nos échanges est l’impact de l’expérience partagée. Toutes œuvres d’art, qu’elles soient présentées sous forme participative ou non, peuvent être interprétées et vécues de multiples façons grâce à la discussion, à la contemplation et au jeu en groupe. 

Ces invitations au partage et aux échanges informels viennent renverser les habitudes de comportements dans les institutions muséales laissant place à l’exploration plus libre et spontanée. Grâce à ses œuvres, Rirkrit Tiravanija nous transporte dans d’autres univers, tout en explorant des thèmes universels qui nous ramènent à l’expérience humaine.

Mouvements

L’outil Mouvements: Rirkrit Tiravanija est conçu par l’équipe de l’éducation à la Fondation PHI afin d’encourager les visiteurs à développer en profondeur certains concepts clés explorés par l’exposition Rirkrit Tiravanija: JOUEZ/PLAY.

Auteur·trice·s

Kim Johnson
Kim Johnson est éducatrice à la Fondation PHI. Elle a complété un baccalauréat en Éducation de l’art à l’Université Concordia en 2016. Kim s’investit dans la démocratisation de l’art visuel à travers ses projets pédagogiques et artistiques au sein de divers centres communautaires et d’institutions culturelles de Montréal. Artiste visuelle, elle puise son inspiration dans les connexions humaines, le féminin et la nature.

Prakash Krishnan
Prakash Krishnan est chercheur et travailleur culturel dans les domaines des médias numériques, de l’art contemporain, des archives et de l’accessibilité. Il a obtenu une maîtrise en études médiatiques à l’Université Concordia en 2021 et a rédigé un nombre d’essais, d’articles et de critiques pour des publications internationales. Prakash est éducateur à la Fondation PHI et travaille avec divers organismes locaux, centres d’artistes et collectifs sur la programmation de la médiation culturelle et l’accessibilité.

Exposition liée

Rt rehearsal studio thumb

Gratuit

Fondation

Rirkrit Tiravanija: JOUEZ/PLAY

3 novembre 10 mars

La Fondation PHI est heureuse de présenter une exposition individuelle de l’artiste Rirkrit Tiravanija, intitulée JOUEZ/PLAY

Exposition Art contemporain

Explorer

Marc Quinn The Selfish Gene 2007 a3 1

Fondation

Marc Quinn

5 octobre 6 janvier 2008

Réunissant plus de quarante œuvres récentes, l’exposition inaugurale de DHC/ART consacrée à l’artiste conceptuel Marc Quinn est la plus importante organisée à ce jour en Amérique du Nord et la première exposition individuelle de l’artiste au Canada

Exposition Art contemporain
Re enactments feature

Fondation

Re-constitutions

22 février 25 mai 2008

Six artistes présentent ici des œuvres qui, chacune à leur manière, remettent en scène des films, des spectacles médiatiques, des éléments puisés dans la culture populaire et, dans un cas particulier, des moments privés tirés du quotidien

Exposition Art contemporain
Nicole WILLIS L

Fondation

Sophie Calle: Prenez soin de vous

4 juillet 19 octobre 2008

Ce projet poétique, et souvent touchant, nous interpelle tous sur la relation que nous entretenons avec notre bien-aimé

Exposition Art contemporain
Gesture 01

Fondation

Christian Marclay: Replay

30 novembre 29 mars 2009

L’exposition de cet artiste de réputation internationale rassemble plusieurs œuvres vidéo spectaculaires, projetées à grande échelle et accompagnées de bandes sonores saisissantes

Exposition Art contemporain
16 Shalechet Red In Circle

Fondation

Michal Rovner: Particules de réalité

21 mai 27 septembre 2009

DHC/ART est heureuse de présenter Particules de réalité, première exposition personnelle au Canada de la célèbre artiste israélienne Michal Rovner, qui partage son temps entre New York et une ferme en Israël

Exposition Art contemporain
Survivre feature

Fondation

Survivre au temps

16 octobre 22 novembre 2009

L’exposition inaugurale de Session DHC, Survivre au temps, réunit une sélection de documents relatifs à l’œuvre One Year Performances du célèbre performeur taiwano-américain Tehching Hsieh et les films du jeune artiste néerlandais Guido van der Werve

Exposition Art contemporain
Ahtila couverture

Fondation

Eija-Liisa Ahtila: Int. Scène-Jour

29 janvier 9 mai 2010

Les installations filmiques d’Eija-Liisa Ahtila jouent avec l’idée de narration, créant des fables extraordinaires à partir d’expériences humaines ordinaires

Exposition Art contemporain
2007 For Chicago 001

Fondation

Jenny Holzer

30 juin 14 novembre 2010

Depuis plus de trente ans, l’œuvre de Jenny Holzer apparie texte et installation en vue de scruter des réalités personnelles et sociales

Exposition Art contemporain
Tout explorer Tout explorer