Aller à la navigation Aller au contenu

Fondation

INCANDESCENCES
Marjolaine Bourdua
Emma Haraké
Kama La Mackerel
Helena Martin Franco

Commissaire: Daniel Fiset

Afin de mieux distinguer le rôle de la Fondation PHI dans l’écosystème de l’art contemporain montréalais, québécois et canadien, nous avons pris l’habitude de dire que, contrairement aux musées, la Fondation PHI ne maintient pas de collection. Or, rien n’est plus faux. Si les expositions se succèdent dans ses espaces depuis 2007, la Fondation accumule une quantité incroyable d’objets, de réflexions, d’idées et d’expériences qui constituent une collection à part entière. Celle-ci est partiellement accessible dans la documentation de nos activités, mais une bonne partie demeure cachée, immatérielle, inaccessible, voire invisible.

L’accumulation de ces traces rappelle le matériau principal des œuvres de Lee Bae, le charbon. Obtenu après la combustion d’une autre matière, le charbon est à la fois ce qui a été consumé et ce qui permet de rallumer.

Souhaitant être réactive au contexte actuel – qui fragilise un milieu culturel déjà précaire – et fidèle à sa mission d’encourager les connexions par le truchement de l’art, la Fondation invitera quatre personnes à utiliser sa salle éducative comme lieu de travail et à réactiver ses archives par différentes interventions. Le public pourra graduellement découvrir ces interventions pendant les quatre mois de l’exposition Lee Bae: UNION.

Projet engagement public lee bae 1
Lee Bae, Issu du feu ch-66 (détail), 2003. Charbon de bois sur toile, 260 x 170 cm. Avec l’aimable permission de l’artiste et Perrotin

Biographies