Aller à la navigation Aller au contenu

Fondation

One Second in Montreal234
Michael Snow, ONE SECOND IN MONTREAL, 1969. Avec l’aimable permission de The New American Cinema Group, Inc./The Film-Makers’ Cooperative

Reconnaître ce lieu

  • Événement
  • Complet
  • Art contemporain
Voir l'addresse sur Google Map

Fondation PHI 465, rue Saint-Jean, #120

Mardi 10 mai 2022
De 19h à 20h

Entrée libre Réservations requises

Cet événement est maintenant complet.

Projections et performances

Programme

1 Introduction par Victoria Carrasco
2 Projection | O Canada Broadcast (1983) 1 min 29
3 Lecture
| French is the Most Beautiful Language par Jacob Wren (2012)
4 Projection de film | One Second in Montreal par Michael Snow (1969) 26 min, 16 mm
5 Projection
| Ta’sik Amujpa Iknmaulek (how much do we have to give you) by Meagan Musseau avec Jenelle Duval (2021) 7 min 29
6 Performance par Kìzis

Ce qui commença par une exploration du lieu où nous vivons devint une collision entre la célébration et la critique. Issu de l’implantation de l’hymne national, où la nature est caractérisée par le territoire politique, ce programme questionne l’incarnation rituelle de cette transmission, en ajoutant et en proposant d’autres points de référence pour un lieu.

Tiohtià:ke/Mooniyang/Montréal, Québec, Canada comme entité unique et multiple est une notion chaotique et ambiguë. La langue et l’espace segmentent les identités et les points de référence, nous distinguent l’un·e de l’autre. La représentation de ce lieu (au sens du terme utilisé par l’autrice Lesley Johnstone dans le texte «Art Made in a Place») constitue une tâche ouverte s’étant forgée des souvenirs individuels et collectifs, et permettant ainsi à des versions et à des définitions d’exister et de nous accompagner malgré leur éternelle transformation.

Qu’est-ce qui distingue cet endroit? Rien et tout à la fois. [1] La politique, la langue, la nature et le territoire se manifestent à travers notre quotidien. La politique inhérente à l’hymne rend tangible celle du Québec et du reste du pays de par son positionnement et sa langue. Dans certaines provinces, le chant de l’«Ô Canada» fait obligatoirement partie des exercices quotidiens du début de la journée dans les écoles. Le pouvoir et l’identité émanent de l’arrangement musical, qu’il soit entendu, chanté ou diffusé à la télévision en début et en fin de journée. Les prestations télévisées varient d’une province à l’autre et les images évoquées incluent tous les pans de la population ainsi que les nombreux paysages urbains et ruraux du pays.

Dans son écrit French is the Most Beautiful Language, Jacob Wren expose justement la réalité et la problématique commune de la coexistence du français et de l’anglais au sein de la ville de Montréal, y appliquant son propre point de vue à titre d’artiste, d’immigrant et d’existentialiste. La présence de la nature, divisée entre territoire et classe (et dès lors faisant de nous qui nous sommes), est représentée par les images expérimentales, lentes et hivernales, saisies par Michael Snow en 1969, et par la puissance de marquer, mise en évidence par une performance de Meagan Musseau et de Jenelle Duval. Enfin, Kìzis interprétera sa version d’un hymne au lieu où nous vivons et à celui d’où elle vient.

Ce programme organise des images documentaires d’archives, des vidéos ainsi que des contributions en direct de façon à en faire les points de référence d’un lieu qui est à la fois national et souverain, provincial et fédéral, local et mondial, artistique et politique.

Organisé par Victoria Carrasco, commissaire adjointe – Programmes publics, Fondation PHI pour l’art contemporain

Cet événement est organisé en marge de l’exposition Dévoilements narratifs de Stan Douglas, présentée à la Fondation PHI du 19 février au 22 mai 2022.

INFORMATIONS
• Les places sont limitées et les réservations sont requises.
• Les mesures sanitaires seront appliquées: port du masque ou couvre-visage obligatoire, désinfection des mains et maintien de distanciation d’au moins un mètre les un·e·s des autres.
• Les présentations et les performances seront bilingues, en français et en anglais.
• Les vidéos seront présentées dans leur langue originale.

1. Lesley Johnstone, « Art Made in a Place » dans Oh Canada (Cambridge, MA: MIT Press, 2012), 236-237.

Biographies

Exposition reliée

Event Horizons VR Goliath Venice Cover
Expérience Immersion

Horizons VR

30 juin 24 oct.

Une sélection spéciale d’œuvres VR primées qui vous plongeront dans quatre mondes distincts partageant des histoires uniques et puissantes

EVENT Place Des Arts As Water Falls Daniel Iregui Bracknell COVER
Installation Immersion

À la Place Des Arts

As Water Falls ↗

15 sept. 5 janv.

As Water Falls est une chute d’eau virtuelle interactive qui vise à explorer différents aspects de l’eau et ses concepts métaphoriques. L'entrée est gratuite

Event PHI activation Bonsecours lamaisondesmurmures V1sanscadres
Installation Art public

Extérieur

La maison des murmures

20 sept. 15 janv.

La maison des murmures est un projet d'activation publique où la lumière et le son mettent en valeur et célèbrent les éléments architecturaux historiques de ce site spécial