Aller à la navigation Aller au contenu

Fondation

Antenne

PHI Antenne Foundation Making Art Accessible Contemporary Signing Language COVE Rv2
Photo: Marie-Hélène Lemaire

Rendre l’art accessible: étude de cas avec Les signes contemporains: le langage de l’art

  • Article
  • Fondation PHI
Par  Amanda Beattie

De nos jours, que signifie être une institution culturelle accessible? De quelles façons l’art contemporain peut-il être accessible à tou·te·s? Au département de l’éducation de la Fondation PHI pour l’art contemporain, nous réfléchissons continuellement à ces questions.

PHI Antenna Foundation Making Art Accessible Contemporary Signing Language of Art IMG1
Photo: Marie-Hélène Lemaire

Je travaille en éducation muséale depuis les débuts de ma carrière auprès d’institutions telles que la Collection Peggy Guggenheim à Venise, le Musée d’art moderne de New York (MoMA) et le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), et la question de l’accessibilité dans les institutions culturelles m’a toujours intéressée. À la Collection Peggy Guggenheim, j’ai développé, pour des enfants venus de milieux variés, des activités artistiques en lien avec l’art contemporain où la communication reposait sur des jeux de mime, comme bien souvent nous ne disposions pas d’un langage commun. Au MoMA, j’ai travaillé sur des programmes destinés aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs proches aidant·e·s, aux personnes aveugles et malvoyantes, aux personnes S/sourdes et malentendantes, et aux personnes autistes. Au MBAM, j’ai établi un partenariat avec la Société Alzheimer de Montréal afin de créer un programme dédié aux personnes atteintes de la Maladie. Depuis 2011, il me fait grand plaisir de travailler au département de l’éducation de la Fondation PHI pour l’art contemporain, où les discussions entourant l’accessibilité sont au premier plan de nos activités.

La mission du département de l’éducation de la Fondation est de rendre l’art contemporain accessible à tous nos publics. Nous employons le terme «accessibilité» dans son plus large sens: nous souhaitons que les personnes de tous âges, milieux et de toutes capacités se sentent bienvenues et soient conscientes de la valeur de leur expérience au sein de nos expositions. Notre philosophie pédagogique est basée sur le respect et sur une approche sous forme de dialogue, autant pour le public qu’au sein de notre équipe. Nous désirons rencontrer le public le plus large et diversifié possible, entre autres à l’aide de visites guidées; d’ateliers; de la série Mouvements, qui présente des textes, des capsules vidéo relatives aux expositions et des trousses d’activités pour les écoles et les familles, le tout sans frais.

Nous avons également mis en place de nombreux partenariats et collaborations avec des écoles et des centres communautaires afin de rejoindre un plus grand public. Nous comptons sur ces partenaires pour nous conseiller sur la meilleure façon de travailler avec leurs clientèles et nous concevons ensemble des projets qui nous permettent d’atteindre nos objectifs de la manière la plus efficace possible. Notre ambition est toujours de donner au participant·e·s le sentiment de faire partie d’une communauté artistique élargie.

PHI Antenna Making Art Accessible Contemporary Signing Languageof Art IMG2
Photo: Marie-Hélène Lemaire

Depuis deux ans, je développe un projet spécial appelé Les signes contemporains: le langage de l’art. Ce projet pilote est destiné aux personnes de la communauté S/sourde et malentendante. Mon désir d’œuvrer auprès de cette communauté remonte à mon enfance. Ma mère a eu une longue carrière à l’École orale de Montréal pour les sourds, dans les années 80 jusqu’à sa retraite au début 2000. Je l’accompagnais parfois au travail et j'ai alors commencé à développer mon intérêt pour la culture S/sourde. J’ai eu la chance d’approfondir cet intérêt en travaillant au département de l’éducation du MoMA, où j’ai contribué au programme mensuel Interpreting MoMA dédié aux adultes sourd·e·s. Les liens qui se sont tissés entre les participant·e·s et l’équipe du musée étaient réellement beaux et je tenais à développer quelque chose de semblable à la Fondation.

Pour le projet Les signes contemporains, j'ai contacté l’organisme à but non lucratif Seeing Voices Montréal, dont la mission est de créer des liens entre les personnes S/sourdes et entendantes. Leur équipe fut immédiatement intéressée par ce partenariat et nous travaillons depuis en étroite collaboration sur ce projet. Nous travaillons également avec l’artiste Sourde Pamela Witcher, qui a mis au point un atelier de création pour nos groupes inspiré de l’œuvre de Yayoi Kusama, intitulé Partage ton point d’amour. L’atelier de Witcher est fondé sur l’intérêt de Kusama pour la propagation de l’amour et de la paix, le point comme un moyen de connexion et les gestes de la main, et aboutit à une œuvre d’art collective interactive. Pour Les signes contemporains, qui a eu lieu le 5 novembre 2022, j'ai mené une visite guidée de l’exposition de Yayoi Kusama en anglais avec une interprétation vers la langue des signes américaine (ASL), puis Pamela Witcher a animé son atelier en ASL, avec une interprétation vers l’anglais. L’événement a été suivi d’un goûter de célébration au cours duquel les participant·e·s ont pu échanger et continuer à explorer le matériel artistique de l’atelier. Nous étions ravi·e·s que les 26 personnes qui s'étaient inscrites à l’événement aient toutes été présentes! Il y avait des familles avec des enfants âgés de 2 à 12 ans, des adultes, des étudiant·e·s et un très beau mélange de personnes S/sourdes, malentendantes et entendantes qui travaillent avec la communauté S/sourde ou apprennent l'ASL.

PHI Antenne Foundation Making Art Accessible Contemporary Signing Language COVER
Photo: Marie-Hélène Lemaire

En guise de préparation pour ce projet, en accord avec notre objectif d’être plus accessibles pour les communautés S/sourdes et malentendantes, les membres de l’équipe de la Fondation PHI ont suivi une formation de base en ASL et ont également l’intention à l’avenir d’apprendre aussi les rudiments de la langue des signes québécoise (LSQ). Notre équipe est très enthousiaste à l’idée de créer des outils qui nous permettront de communiquer à un niveau fondamental avec les membres des communautés S/sourde et malentendante. À terme, notre objectif dans les années à venir est de travailler avec un·e éducateur·trice S/sourd·e et de proposer au grand public des visites guidées en ASL et en LSQ. En plus du projet Les signes contemporains, Pamela Witcher a également proposé son atelier de création Partage ton point d’amour au grand public, à la fois en ASL (avec une interprétation vers l'anglais) et en LSQ (avec une interprétation vers le français), lors de l’événement Portes ouvertes de la fin du mois de novembre. Ces deux événements affichaient complet, et ce fut formidable de voir un grand nombre de personnes bénéficier d’une rencontre avec l’artiste en participant à son atelier de création. Il s'agissait d'une première étape visant à inviter spécifiquement les personnes des communautés Sourde et malentendante à la Fondation PHI afin de prendre part à nos activités dans un cadre accueillant et convivial.

C’est à travers des projets tels que Les signes contemporains que nous pouvons réellement apprendre des membres de communautés diverses et travailler avec eux pour développer une programmation éducative qui soit passionnante, innovante et pertinente pour tous nos publics. Nous souhaitons nous inspirer de ce projet pour en concevoir d'autres dans le même esprit. Réfléchir aux moyens de rendre l'art contemporain et les institutions culturelles plus accessibles est une partie importante de notre mandat, et s’engager activement en collaboration avec des communautés ciblées est l’une des façons pour nous de nous approcher de cet objectif. Je suis emballée par ce que l’avenir nous réserve! Nous aborderons plus en détail les différentes méthodes et programmations de la Fondation PHI au sein d’articles à venir, afin de continuer à explorer l’accessibilité dans les arts.

Le mandat de la Fondation PHI pour l'art contemporain

Fondée en 2007 par Phoebe Greenberg, la Fondation PHI pour l’art contemporain est une organisation à but non lucratif qui se consacre à faire vivre au public des expériences artistiques contemporaines percutantes. Sa programmation est d’envergure internationale, adaptée au contexte local et gratuite afin de renforcer l’engagement de PHI en matière d’accessibilité et d’inclusion. La Fondation est animée par le désir de briser les perceptions bien ancrées de ce qu’est l’art contemporain et à qui il est destiné, avec la conviction fondamentale que l’art est pour nous tou·te·s. La Fondation s'efforce de créer un milieu pour l'art, les artistes et le public qu'elle sert, afin de favoriser des échanges conviviaux qui célèbrent l’art comme faisant partie de notre vie quotidienne.

Autrice: Amanda Beattie

​​Amanda Beattie travaille comme éducatrice et chargée de projets à la Fondation PHI et comme professeur de l’histoire de l’art au Collège Dawson. Elle a obtenu une maîtrise en histoire de l’art de l’université Concordia sur le sujet de l’intersection entre l’art et la nature dans l’œuvre d’une sélection d’artistes depuis les années 1970s. Elle a travaillé dans l’éducation muséale dans plusieurs institutions incluant la Collection Peggy Guggenheim (Venise, Italie), La Biennale di Venezia (Venise, Italie), The Museum of Modern Art (New York, États-Unis), et le Musée des beaux-arts de Montréal. À travers sa carrière, elle a toujours eu comme objectif de rendre l’art accessible à tous les publics et de favoriser une meilleure compréhension et appréciation de l’art moderne et contemporain avec une approche basée dans le respect et la discussion. Amanda travaille aussi en tant que consultante en développant des outils pédagogiques pour des organismes artistiques, et comme écrivaine indépendante pour des catalogues et des revues d’art.

Dans cet article

Yayoi kusama pamela witcher

Complet

Fondation

Partage ton point d’amour avec Pamela Witcher

26 novembre 2022

Partage ton point d’amour invite le public à participer à la mission de l’artiste japonaise Yayoi Kusama qui est de partager l’amour et essaimer la paix. Après les ateliers, les participant·e·s sont invité·e·s à visiter l’exposition de Yayoi Kusama, DANCING LIGHTS THAT FLEW UP TO THE UNIVERSE.

Événement Art contemporain

Explorer

Marc Quinn The Selfish Gene 2007 a3 1

Fondation

Marc Quinn

5 octobre 6 janvier 2008

Réunissant plus de quarante œuvres récentes, l’exposition inaugurale de DHC/ART consacrée à l’artiste conceptuel Marc Quinn est la plus importante organisée à ce jour en Amérique du Nord et la première exposition individuelle de l’artiste au Canada

Exposition Art contemporain
Re enactments feature

Fondation

Re-constitutions

22 février 25 mai 2008

Six artistes présentent ici des œuvres qui, chacune à leur manière, remettent en scène des films, des spectacles médiatiques, des éléments puisés dans la culture populaire et, dans un cas particulier, des moments privés tirés du quotidien

Exposition Art contemporain
Nicole WILLIS L

Fondation

Sophie Calle: Prenez soin de vous

4 juillet 19 octobre 2008

Ce projet poétique, et souvent touchant, nous interpelle tous sur la relation que nous entretenons avec notre bien-aimé

Exposition Art contemporain
Gesture 01

Fondation

Christian Marclay: Replay

30 novembre 29 mars 2009

L’exposition de cet artiste de réputation internationale rassemble plusieurs œuvres vidéo spectaculaires, projetées à grande échelle et accompagnées de bandes sonores saisissantes

Exposition Art contemporain
16 Shalechet Red In Circle

Fondation

Michal Rovner: Particules de réalité

21 mai 27 septembre 2009

DHC/ART est heureuse de présenter Particules de réalité, première exposition personnelle au Canada de la célèbre artiste israélienne Michal Rovner, qui partage son temps entre New York et une ferme en Israël

Exposition Art contemporain
Survivre feature

Fondation

Survivre au temps

16 octobre 22 novembre 2009

L’exposition inaugurale de Session DHC, Survivre au temps, réunit une sélection de documents relatifs à l’œuvre One Year Performances du célèbre performeur taiwano-américain Tehching Hsieh et les films du jeune artiste néerlandais Guido van der Werve

Exposition Art contemporain
Ahtila couverture

Fondation

Eija-Liisa Ahtila: Int. Scène-Jour

29 janvier 9 mai 2010

Les installations filmiques d’Eija-Liisa Ahtila jouent avec l’idée de narration, créant des fables extraordinaires à partir d’expériences humaines ordinaires

Exposition Art contemporain
2007 For Chicago 001

Fondation

Jenny Holzer

30 juin 14 novembre 2010

Depuis plus de trente ans, l’œuvre de Jenny Holzer apparie texte et installation en vue de scruter des réalités personnelles et sociales

Exposition Art contemporain
Tout explorer Tout explorer