Aller à la navigation Aller au contenu

Home

Antenne FIFA Found Choreographies COVER
Photo: Image tirée du film Found Choreographies

Nouvelles visions et nouveaux vocabulaires au Festival international du film sur l'art de cette année

  • Article
  • PHI
Par  Nicolas LeBrun

Les commissaires invitées du Festival international du film sur l'art (FIFA), Silvia Lucchesi et Yu Shimizu, réfléchissent aux sélections qu’elles ont effectuées pour la série Carte blanche du festival. Elles partagent leurs réflexions sur l'état actuel de la production d'images en mouvement ainsi que sur la manière dont ces films offrent des approches formelles et méthodologiques uniques.

Antenne New Visions FIFA IMG1
Photo: Image tirée du film Humongous!



En mars dernier, le Festival international du film sur l'art a tenu sa 40e édition, présentant plus de 200 films sur l'art et les médias au cours de ses deux semaines d'activité. L'un des points forts du festival est sa série Carte Blanche, qui offre aux commissaires invités du monde entier la possibilité de programmer une série de films de leur pays d'origine.

Antenne FIFA New Visions Yu SHIMIZU

« Je crois que pour que les cinéastes trouvent leur propre méthode d'expression, ils doivent répondre aux questions suivantes: qu'est-ce que le cinéma? et pourquoi se donner la peine de créer des films à notre époque? », s'aventure la commissaire invitée Yu Shimizu.

Shimizu, une programmatrice de films basée à Tokyo qui a notamment travaillé avec le Festival international de Yebisu et le DocFest de Sheffield, a proposé diverses réponses à sa propre question dans la Carte blanche qu'elle a élaborée pour le festival de cette année.

« Les quatre cinéastes que j'ai sélectionnés pour mon programme partagent un certain nombre de caractéristiques: ils tournent à la fois en analogique et en numérique, ils montent en numérique, et ils diffusent leurs œuvres en numérique », a-t-elle expliqué. « On pourrait suggérer que les cinéastes qui ne se limitent pas à un seul écran repoussent les limites du cinéma. »

Au-delà de leur approche méthodologique générale, les huit films qui composent la liste de Shimizu (deux par cinéaste) partagent une préoccupation pour les contours de la mémoire, de la réalité et du rêve, et proposent des visions de la relation entre le documentaire et la fiction qui repoussent les limites, et parfois les ignorent complètement.

長い歴史において様々なお話が時に繰り返し語られて来たなかで、映像表現にはまだまだ多くの可能性や新たな発見があると感じます。映画とは何か、なぜこの時代にわざわざ映画を作るか、という問いに向き合う作家こそが、独自の表現や制作方法を見つけ、興味深い作品を作っていると思っています。今回選出した4名の作家は、フィルムとデジタルで撮影を行い、デジタルで編集しデジタルで上映するという特徴も共通しています。またシングルスクリーンにとらわれない視野の作家ほど映画の可能性にも挑戦しているとも言え、このようにメディアを横断した表現を追求する作家に映画の可能性を感じさせます。そのため私は実験的な映像やアート映画といわれる作品をプログラムすることが多いのだと思っています。

Yu Shimizu

Citation originale en japonais

DES IMAGES DU PROGRAMME DE SHIMIZU

L'accent mis par le FIFA sur l'art et les médias semble particulièrement adapté aux perspectives pluridisciplinaires. Mais l'édition de cette année, qui a diffusé de nombreuses sélections du festival par le biais de projections en ligne, était prête à inviter des œuvres qui jouaient davantage avec les attentes entourant les méthodes de production et les sites de distribution.

Antenne New Visions FIFA Silvia Lucchesi Cinema La Compagnia Gianmarco Rescigno
Photo: Gianmarco Rescigno / Cinema La Compagnia

La programmatrice invitée, Silvia Lucchesi, était également très attentive à la façon dont ces attentes peuvent entrer en collision pour produire des résultats passionnants dans les sélections qu'elle a faites pour sa série Carte Blanche.

« Plutôt que de parler de cinéma italien, je pense qu'il est plus approprié de parler d'images en mouvement, car le modèle de production est très différent », explique Lucchesi. « Ce que j'ai essayé de faire, c'est de donner un aperçu des différentes façons linguistiques et stylistiques dont les artistes italiens travaillent avec les images en mouvement. »

Lucchesi est cofondatrice et directrice de Lo Schermo Dell’Arte, un festival de cinéma et d'art contemporain à Florence. Les cinq films qu'elle a sélectionnés pour sa série Carte Blanche ont chacun été présentés dans différentes éditions de Lo Schermo au fil des ans. 

« L'un des aspects qui ont contribué au succès de Lo Schermo Dell'Arte est précisément celui de présenter dans une salle de cinéma des œuvres qui ne sont pas nées pour ce contexte spécifique, mais qui ont été réalisées pour être montrées dans des musées ou des galeries », mentionne Lucchesi.

DES IMAGES DU PROGRAMME DE LUCCHESI

Antenna New Visions FIFA IMG3
Photo: Image tirée du film Found Choreographies

En effet, le type de production d'images en mouvement présenté dans cette série englobe une diversité de formes visuelles passionnantes: montage associatif, animation étrange et poésie visuelle à faire frémir. Chacun de ces films tire son pouvoir, en partie, de la manière dont il peut arracher un spectateur à la passivité dans laquelle il peut tomber dans un théâtre ou un festival en ligne. 

« Au cours de sa longue histoire, le cinéma a raconté de nombreuses histoires, dont certaines à plusieurs reprises », a déclaré Shimizu. « Pourtant, j'ai le sentiment qu'il existe encore de nombreuses possibilités qui attendent d'être découvertes. » 

Des plateformes comme la série Carte Blanche font de la FIFA un espace où les cinéastes peuvent explorer certaines de ces nouvelles possibilités.

Antenna New Visions FIFA IMG3
Photo: Image tirée du film Welcome Palermo
Antenne New Visions FIFA IMG4
Photo: Image tirée du film What Is It That You Said?

LES ENTRETIENS ORIGINAUX

Consulter les entretiens originaux avec Yu Shimizu et Silvia Lucchesi, réalisés par Nicolas LeBrun, disponibles en japonais et en anglais uniquement (les langues originales dans lesquelles les entretiens se sont déroulés).

Explorer

Marc Quinn The Selfish Gene 2007 a3 1
Exposition Art contemporain

Marc Quinn

5 oct. 6 janv.

Réunissant plus de quarante œuvres récentes, l’exposition inaugurale de DHC/ART consacrée à l’artiste conceptuel Marc Quinn est la plus importante organisée à ce jour en Amérique du Nord et la première exposition individuelle de l’artiste au Canada

Re enactments feature
Exposition Art contemporain

Re-constitutions

22 févr. 25 mai

Six artistes présentent ici des œuvres qui, chacune à leur manière, remettent en scène des films, des spectacles médiatiques, des éléments puisés dans la culture populaire et, dans un cas particulier, des moments privés tirés du quotidien

Survivre feature
Exposition Art contemporain

Survivre au temps

16 oct. 22 nov.

L’exposition inaugurale de Session DHC, Survivre au temps, réunit une sélection de documents relatifs à l’œuvre One Year Performances du célèbre performeur taiwano-américain Tehching Hsieh et les films du jeune artiste néerlandais Guido van der Werve

Tout explorer Tout explorer