Aller à la navigation Aller au contenu

Home

IMG 0519 Acute Art Low Res Web

Œuvre en devenir : conversation avec Daniel Birnbaum

  • Article
  • Innovation
  • Centre PHI
Par  PHI

« À quoi ressemblera le musée du futur? On peut trouver de quoi s’inspirer chez des théoriciens comme Marshall McLuhan, Cedric Price et Buckminster Fuller. Il ne prendra pas nécessairement la forme du mégamusée vedette; son architecture, plus légère, sera en lien avec les nouvelles technologies » [Traduction], lance Daniel Birnbaum, directeur et commissaire d’Acute Art.

1 180 V2 Daniel Birnbaum High Res 1
Crédit : Gracieuseté d'Acute Art

Il ne s'agit pas d’un nouveau discours. Cette idée a déjà inspiré de grands penseurs et continue de stimuler d’innombrables artistes et institutions artistiques. Plus particulièrement lorsqu’il est question de la relation entre l’art, le public et l’environnement dans lequel le premier est présenté. Et de la façon dont la technologie transforme continuellement cette relation.

Birnbaum est l’un de ces théoriciens. Et son parcours éclectique en histoire de l’art, en philosophie et à titre d’ancien commissaire pour de nombreuses écoles d’art expérimental (doyen de la Städelschule de Francfort, Moderna Museet de Stockholm) permet de mieux comprendre son choix de la réalité augmentée et ce qui en découlera.

Ce qu’il y a de nouveau, c’est que la transformation de cette relation entre art, public et environnement s’est considérablement accélérée en raison de la pandémie. « Il y a ce sociologue français, Bruno Latour, que tout le monde aime citer, explique Birnbaum, et qui, avec Noam Chomsky, prétend que la pandémie est une sorte de répétition générale pour un problème plus important; c’est-à-dire nos comportements et nos manières d’habiter la planète ayant quelque chose à voir avec la crise climatique. » [Traduction]

Apparition Press Release Cover Web

Un exemple concret : Apparition, un parcours de réalité augmentée créé par Acute Art et présenté jusqu’au 16 janvier 2022 au Centre PHI. La technologie – dans ce cas précis, une application – y sert de pont numérique entre les visiteurs et les œuvres virtuelles de quatre artistes occupant les quatre étages de l’édifice. Un mélange éclectique de quatre visions uniques : Marco Brambilla, réalisateur de vidéos et de films; Bjarne Melgaard, peintre, sculpteur, cinéaste et designer de mode; Koo Jeong A, artiste multidisciplinaire; et Darren Bader, artiste conceptuel de New York et pionnier de la réalité augmentée.

Birnbaum affirme qu’Apparition et autres expositions virtuelles de ce genre pourraient se multiplier dans le monde, évitant les grands montages des foires d’art actuelles et leur importante empreinte carbone. « Certains types d’établissements pourraient voir le jour sans recourir à une architecture institutionnelle imposante. Peut-être faut-il de plus petits lieux, peut-être que le monde de l'art de demain se vivra à l’échelle locale, et tout le monde à Montréal consommera de l’art local, participera à des festivals locaux, et ce sera la même chose à Stockholm, à Oslo et même à Londres. » [Traduction]

La collaboration entre le Centre PHI et Acute Art offre un excellent exemple du potentiel de ce genre de modèle d’exposition locale. Birnbaum affirme : « Nous avons eu de nombreuses conversations extraordinaires avec l’équipe du Centre PHI. Nous savions qu’elle était la meilleure pour nous donner un certain point de vue institutionnel sur ce monde des nouveaux médias. C’est un lieu vraiment intéressant, car on y explore de nouvelles pistes interdisciplinaires entre le cinéma, la performance et les nouveaux médias, et je crois qu’aucun autre organisme au monde ne le fait mieux que lui. » [Traduction]

Pour en savoir plus sur les collaborations qu’entreprend Acute Art avec les grands artistes internationaux de l’art actuel pour transposer leur créativité vers des techniques numériques, consultez le site acuteart.com.

Exposition liée

Explorer

Marc Quinn The Selfish Gene 2007 a3 1
Exposition Art contemporain

Marc Quinn

5 oct. 6 janv.

Réunissant plus de quarante œuvres récentes, l’exposition inaugurale de DHC/ART consacrée à l’artiste conceptuel Marc Quinn est la plus importante organisée à ce jour en Amérique du Nord et la première exposition individuelle de l’artiste au Canada

Re enactments feature
Exposition Art contemporain

Re-constitutions

22 févr. 25 mai

Six artistes présentent ici des œuvres qui, chacune à leur manière, remettent en scène des films, des spectacles médiatiques, des éléments puisés dans la culture populaire et, dans un cas particulier, des moments privés tirés du quotidien

Survivre feature
Exposition Art contemporain

Survivre au temps

16 oct. 22 nov.

L’exposition inaugurale de Session DHC, Survivre au temps, réunit une sélection de documents relatifs à l’œuvre One Year Performances du célèbre performeur taiwano-américain Tehching Hsieh et les films du jeune artiste néerlandais Guido van der Werve

Tout explorer Tout explorer