Aller à la navigation Aller au contenu

Home

Phi montreal antenna 002
kimura byol-nathalie lemoine dans son studio © PHI, 2021

Un aperçu de l'édition 2021 de la résidence PHI MONTRÉAL

  • Essai
  • Arts
  • Fondation PHI
Par  Daniel Fiset
Phi Montreal18879
Dominique Sirois, Alliance #14 (détail), 2021. Photo: Marc-Olivier Bécotte


Partie intégrante de notre programme de résidences, PHI MONTRÉAL est une résidence de deux mois conçue pour les artistes de toutes les disciplines habitant la grande région montréalaise. 

Fondée sur une thématique curatoriale renouvelée pour chaque édition, cette résidence souhaite mettre l’expertise de PHI à la disposition des lauréat·e·s, leur offrant un soutien pour la réalisation et la présentation de projets.

Phi Montreal19129
Karen Trask, Ne tenir qu’à un fil (détail), 2021. Photo: Marc-Olivier Bécotte

Cette capsule vidéo donne un aperçu des cinq œuvres créées lors de la première édition de PHI MONTRÉAL, ainsi que des coulisses de l’exposition … et de la place dans le sac aux étoiles, présentée à la Fondation PHI jusqu’au 9 janvier 2022. Le titre de cette exposition, tout comme le thème de la résidence 2021, puise son inspiration dans les écrits de l’autrice et théoricienne Ursula K. Le Guin, et plus particulièrement d’un de ses essais intitulé «The Carrier Bag Theory of Fiction». Dans ce texte, Le Guin s’insurge contre les mécanismes habituels de la fiction, qui ont souvent pour effet de célébrer l’héroïsme d’une seule figure aux dépens de récits collectifs. Y a-t-il d’autres manières de partager et de mettre en commun nos expériences individuelles? Pourquoi remâcher incessamment les mêmes histoires, alors que tant d’autres n’ont pas encore été racontées?

Phi Montreal19272
kimura byol-nathalie lemoine, SAEKDONG색동DIASPORA (détail), 2021. Photo: Marc-Olivier Bécotte

Ces questions ont été abordées par les cinq lauréat·e·s de la résidence, qui proposent des œuvres alliant le savoir-faire et la mise en récit d’expériences intimes. Ne tenir qu’à un fil est une sculpture de Karen Trask, composée de pages d’une encyclopédie des années 1950 transformés en fils puis cristallisés dans le sucre. Si la technique pour nouer et former la sculpture est un clin d’œil au filet, métaphore récurrente de l’essai de Le Guin, l’échelle de la sculpture et sa fragilité appelle à la déconstruction de l’archétype héroïque. De la même manière, l’installation SAEKDONG색동DIASPORA raconte l’expérience d’adoption et les déménagements transnationaux de kimura byol-nathalie lemoine, par l’utilisation d’objets quotidiens et organiques liés symboliquement aux villes habitées par l’artiste.

Phi Montreal19245
Salima Punjani, Me passeriez-vous le sel? (détail), 2021. Photo: Marc-Olivier Bécotte

Incontournable dans nos vies, la technologie est abordée par plusieurs des projets de la résidence. La proposition de Dominique Sirois, Alliance #14, est un dialogue incarné avec le silicium, élément présent naturellement dans l’argile, mais aussi dans les panneaux solaires ou dans les microcircuits informatiques: l’artiste propose une série de sculptures et d’œuvres murales qui lient ces matières. L’œuvre vidéo de Santiago Tamayo Soler, Retornar, célèbre la résilience queer en la projetant dans une Amérique Latine dystopique du 23e siècle. Me passeriez-vous le sel? de Salima Punjani rassemble les sons de 10 ménages lors de la préparation d’un repas, croisant l’expérience vécue lors de ce moment quotidien à celle du public de la galerie.

Les cinq œuvres de l’exposition forment ainsi des espaces de rencontres et d’échanges entre individus, mais aussi entre nous et les matières, les objets et les systèmes qui nous entourent.

Auteur: Daniel Fiset

Daniel Fiset est un travailleur culturel basé à Tiohtiá:ke/Mooniyang/Montréal. Détenteur d'un doctorat en histoire de l'art de l'Université de Montréal, il a collaboré avec de nombreuses institutions québécoises et canadiennes en arts visuels, dont OPTICA, esse arts + opinions et le Musée d'art contemporain des Laurentides. Il occupe actuellement le poste de commissaire adjoint à l'engagement à la Fondation PHI pour l'art contemporain, et a été le commissaire de l’exposition de la résidence PHI MONTRÉAL 2021.

Dans cet article

Explorer

Marc Quinn The Selfish Gene 2007 a3 1
Exposition Art contemporain

Marc Quinn

5 oct. 6 janv.

Réunissant plus de quarante œuvres récentes, l’exposition inaugurale de DHC/ART consacrée à l’artiste conceptuel Marc Quinn est la plus importante organisée à ce jour en Amérique du Nord et la première exposition individuelle de l’artiste au Canada

Re enactments feature
Exposition Art contemporain

Re-constitutions

22 févr. 25 mai

Six artistes présentent ici des œuvres qui, chacune à leur manière, remettent en scène des films, des spectacles médiatiques, des éléments puisés dans la culture populaire et, dans un cas particulier, des moments privés tirés du quotidien

Survivre feature
Exposition Art contemporain

Survivre au temps

16 oct. 22 nov.

L’exposition inaugurale de Session DHC, Survivre au temps, réunit une sélection de documents relatifs à l’œuvre One Year Performances du célèbre performeur taiwano-américain Tehching Hsieh et les films du jeune artiste néerlandais Guido van der Werve

Tout explorer Tout explorer